Un jour je vis une pierre s’envoler.

Elle m’apprit que rien n’était figé.

Dans la série d’installations L’Envol, la pierre (grès) est utilisée comme médium artistique à part entière. Une portion de celles-ci est dorée à la feuille 24 carats.

 

C’est une invitation à regarder la beauté des choses ordinaires sur lesquelles on oublie parfois de s’arrêter.

A mes yeux, chaque pierre est une petite sculpture abstraite en soi. L’or relève son relief et lui offre une préciosité.

La pierre m’apparait aussi comme la porte d’entrée vers l’imaginaire d’un univers lointain, tellurique, souterrain ou même spatial.

Elle détient en elle la narration de la terre et évoque des espaces désertiques, sans humains, avec l’horizon à perte de vue. 

L'Envol, installation in situ, 7 sandstones and gold leaf, 350 cm, 2021_

L’Envol, 7 sandstones, gold leaf, 

250 cm x 300 cm, 2021.

SEB_0882.jpg
SEB_0886.jpg
SEB_7341.jpg

L’Envol, sandstone, gold leaf, 

6,5 cm x 33 cm, 2021.

SEB_7332.jpg
SEB_0900.jpg

L’Envol posé, sandstone, gold leaf, 

25 cm x 20 cm, 2021.

6C45394B-A335-4149-A05E-9F3F9A172947_1_105_c.jpeg

L’Envol, sandstone, gold leaf, 

50 cm x 100 cm, 2019.

DSC01595.JPG

Installation in situ, Playa Tajita, Tenerife, Spain, lava, gold leaf, 

300 x 300 cm, 2019.

Louise Van Reeth, installation in situ, .JPG
Louise Van Reeth, installation in situ, .JPG
Louise Van Reeth, installation in situ, .JPG
Louise Van Reeth, installation in situ, .JPG